La compagnie distincte

La compagnie distincte

MSC Croisières | Publié le 23 mai 2011

Croisière a participé l’automne dernier à l’une des premières croisières de MSC Croisières dans les eaux québécoises.

Je n’ai jamais croisé autant de Québécois en mer que lors de cette croisière à bord du MSC Poesia que j’ai effectuée, début octobre 2010, entre New York et Québec. Plus encore, la croisière suivante, effectuant le trajet inverse et affichant complet, a regroupé pas moins de 700 Québécois. Soit le quart des passagers! Je me rappelle de cette croisière entre Montréal et Boston où nous étions en tout et pour tout quatre passagers québécois.

Voilà une belle réussite pour la compagnie italienne MSC Croisières dont l’un des dix navires de sa flotte a, pour la première fois en 23 ans d’existence, navigué en septembre et en octobre 2010 dans les eaux longeant le Nord-est américain et entourant les provinces atlantiques ainsi que sur le fleuve saint-Laurent jusqu’à la ville de Québec.

Devant pareil engouement – non seulement de la part de Québécois, mais aussi d’Américains, d’européens, de Japonais et même d’Australiens attirés par les couleurs d’automne de l’été indien canadien -, MSC Croisières a d’ores et déjà programmé une nouvelle série de croisières pour l’automne 2011, trois au départ de New York et une de la ville de Québec.

D’autres compagnies de croisière occupent ce créneau, certaines depuis des lustres. MSC Croisières, elle, arrive avec une carte maîtresse qui la distingue totalement de la concurrence : le caractère cosmopolite et polyglotte de ses croisières en terre canadienne et nord-américaine. Alors que l’anglais est la seule langue parlée par une clientèle en quasi totalité américaine à bord des navires des autres compagnies qui viennent au Québec, pas moins de six langues sont pratiquées à bord du MSC Poesia, un élégant 93 000 tonnes qui a vu le jour en 2008 : italien naturellement, mais aussi français, allemand, anglais, espagnol et portugais. Toutes les annonces publiques incluent la langue de Molière. Tous les documents – journal de bord quotidien, liste d’excursions,consignes de sécurité, etc. – sont disponibles en français.

Le MSC Poesia dispose d’autres atouts susceptibles de plaire à la clientèle québécoise : une ambiance latine, une animation vraiment festive (pour ceux qui le désirent), un design chaleureux à l’italienne (comme en témoignent les photos ci-contre), une cuisine qui nous est familière mais que l’on redécouvre à la faveur de spécialités régionales servies chaque soir dans les deux restaurants principaux, une remarquable carte de vins italiens, des spectacles colorés et de grande qualité livrés par des artistes triés sur le volet, à commencer par des chanteurs et chanteuses d’opéra, et… la croisière gratuite pour les moins de 17 ans voyageant avec deux adultes (seules les taxes portuaires de la portion croisière devant être assumées).

MSC Croisières cherche aussi à se démarquer en offrant la possibilité de faire, au départ et au retour au même port d’embarquement, deux croisières consécutives de sept nuits chacune, mais comportant deux itinéraires différents. Par exemple, la croisière partant le 8 octobre 2011 de New York et arrivant le 15 octobre 2011 à Québec s’arrêtera à Halifax et à sydney, en Nouvelle-Écosse, ainsi qu’à Charlottetown. La croisière suivante au départ de la Vieille Capitale et à destination de la Grosse Pomme proposera quatre autres escales, soit Saint-John, à Terre-Neuve, Bar Harbor dans le Maine, ainsi que Boston et Newport.

MSC Croisières jongle avec d’autres projets de croisières chez nous, comme une de 10, voire de 12 nuits, qui partirait de Montréal et se rendrait jusqu’aux Bermudes. Ou une allant dans le Grand Nord québécois. À suivre.

Cet article fait suite à une invitation de MSC Croisières à bord du MsC Poesia. Pour plus d’informations, consultez votre conseiller en voyages et www.msccruisesusa.com.

Nous joindre


Les champs marqués d'un astérisque (*) doivent être obligatoirement remplis.